dimanche 6 avril 2014

Non, merci.

La magie du public où on a ratiboisé les postes de fonctionnaires c’est de pouvoir y entrer en CDD sans passer par la case concours (1000 candidats 4 postes, j’ai même pas cherché à attraper la rampe, je me suis jamais sentie l’âme d’un peloton de tête).
C’est tout bénéf, tu coûtes pas cher et t’es pas moins compétent qu’un autre, et lourdable à volonté, moderne flexible comme l’Etat-entrepreneur  aime. Tu signes des contrats une fois par an où c’est marqué en toutes lettres que ça ne te garantit en aucun cas une titularisation à venir, ok au moins c’est franc, et de ton côté tu te gardes l’illusion d’une liberté (surveillée).

De temps en temps une brêche s’ouvre, recrutement interne, poste créé, tu sais la rhétorique administrative, une création de poste pour désigner le travail qui existe déjà mais qui existe pas pour de vrai avant ça, qui est un besoin ponctuel avant d’être officialisé besoin permanent, encore que c’est déjà marqué besoin permanent sur mes contrats, mes pinceaux sont tout mélangés. Une administration reconnait l’existence de ton travail et la nécessité d’y maintenir quelqu’un pour une durée indéterminée, c’est presque réjouissant.
J’y ai pensé deux secondes, même si c’est plutôt il y a quelques mois que j’aurais aimé le sésame d’un CDI pour trouver à me loger plus vite, j’y ai pensé deux secondes puis rien que le parcours m’a aiguillé les tripes par avance.
Faire un dossier, une lettre, les compétences, l’expérience.
Se vendre, tout ce que je déteste, puis sans nécessité, je suis pas aux abois.
Et puis magine un entretien d’embauche où parmi les autres candidats il y a des gens avec qui tu travailles depuis quelques temps (années). Dans le lot il y en a même qui sont devenus plus que des collègues, et d’autres pour qui tu sais que les besoins sont plus importants que les tiens (toi t’as pas de gosses et un loyer abordable, des sous de côté même que tu ne te souviens plus de ton dernier découvert (en fait si, c’est de choses qui ne s’oublient pas, comme la trouille du paiement CB refusé c’est même pour ça que tu payes tout en liquide, tu ne te sens pas minable face à un DAB qui t’envoie chier, la technologie a du bon)).

Alors je sais, je vois le verre à moitié vide. Mais bon ce sera sans moi. Je suis toute réjouie de ne pas y aller (je ne veux pas y aller), puis une amie m’envoie un mot pour me montrer l’annonce qui dit que, est-ce que je connais les modalités de ce recrutement, et est-ce que je pourrais lui dire, le site est pas clair.
Je me sens merdeuse et je réponds un truc vague. Je voudrais simplement qu’on me laisse en dehors de tout ça, et je me sens traître, si je lui donne les précisions, une personne de plus sur ce poste à la con, si je ne les donne pas, c’est pas loyal.
On me dit c’est le jeu, c’est pas bien grave il paraît.
Moi je ne veux pas jouer.

Clirstrim